SERVICE

Etudier au Canada

Le Canada est un endroit merveilleux où vivre et étudier: depuis 2004, les Nations Unies classent régulièrement le Canada parmi les 10 premiers pays du monde selon son indice de qualité de vie. Combinant d’excellents établissements d’enseignement, une économie innovatrice, une culture tolérante et sécuritaire et une beauté extraordinaire, le Canada est une destination idéale pour les étudiants internationaux. De plus, loués pour leur stabilité globale, leur multiculturalisme, leurs environnements propres et leurs systèmes de santé et d’éducation de classe mondiale, Calgary, Vancouver et Toronto se classent respectivement quatrième, sixième et septième dans le classement 2018 de l’Economist Intelligence Unit du monde. villes les plus agréables à vivre.

L’éducation canadienne est de classe mondiale: le Canada est également classé n ° 1 par l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) pour les résultats de l’enseignement supérieur – plus de la moitié de ses citoyens âgés de 25 à 64 ans ont fait des études postsecondaires. Le classement mondial des universités 2018-2019 du Times a placé neuf universités canadiennes dans le top 200 (et quatre d’entre elles dans le top 100). De plus, le classement académique des universités mondiales 2018 de l’Université Jiao Tong de Shanghai a placé quatre établissements canadiens dans le top 100 et 18 dans le top 500.

 

Les élèves des écoles secondaires du Canada excellent en sciences, en lecture et en mathématiques. Dans les résultats du PISA 2015 testant des élèves de 10e année de 65 pays du monde, le Canada s’est classé 9e sur l’échelle de lecture, 7e en sciences et 10e en mathématiques devant les États-Unis, le Royaume-Uni, l’Australie, la Nouvelle-Zélande et la France. Un enseignement de haute qualité en français et en anglais est également la raison pour laquelle les étudiants choisissent le Canada.

Le Canada est multiculturel et ouvert sur le monde: le Canada est officiellement bilingue (anglais et français) et partout au pays, plus de 200 langues sont parlées. Les plus grandes villes, Vancouver, Toronto et Montréal, abritent de nombreuses communautés d’immigrants et l’on trouve toutes sortes d’ethnies à travers le pays. Une culture de tolérance fait partie des principales valeurs canadiennes – de façon informelle, dans les rues et les lieux publics, et officiellement, dans les lois et le gouvernement du Canada. Il convient de noter en particulier la Charte des droits et libertés qui consacre l’égalité pour tous.

Le Canada est innovateur: les établissements d’enseignement du Canada sont depuis longtemps des incubateurs d’innovation. Le BlackBerry, la technologie à écran plat, les cartes SMART, les applications de compression vocale pour les téléphones cellulaires et les ordinateurs, et le film IMAX sont parmi les nombreuses technologies révolutionnaires inventées et développées par des hommes et des femmes qui ont étudié au Canada.

Lors du choix d’un lieu d’étude, les étudiants tiennent souvent compte de la culture et du mode de vie ainsi que des mérites éducatifs, que leur programme soit de quelques semaines, mois ou plusieurs années. Pour cette raison, ainsi que la qualité de l’éducation, le Canada continue de devenir une destination pour les étudiants de haut calibre.

Le système éducatif au Canada

Points essentiels à savoir

Partout où les étudiants étudient, à quelque niveau que ce soit, ils peuvent être sûrs d’obtenir un grade, un diplôme ou un certificat qui sera reconnu dans le monde entier. Le Canada figure parmi les chefs de file du G8 en ce qui concerne son investissement par habitant dans l’éducation, menant à des professeurs, des programmes et des établissements de haute qualité et très respectés.

Chaque province et territoire du Canada a ses propres mécanismes d’assurance de la qualité pour garantir le respect de normes éducatives élevées, et il existe des lois, des politiques et des procédures solides qui régissent le fonctionnement de tous les établissements de la maternelle à la 12e année et des établissements postsecondaires. Chaque province offre également aux étudiants la possibilité d’étudier en anglais, en français ou dans les deux.

Les étudiants canadiens sont régulièrement classés parmi les meilleurs universitaires en lecture, en mathématiques et en sciences selon les recherches en cours de l’OCDE et du PISA. De plus, les étudiants acquièrent des compétences pratiques et une formation pratique et ont généralement un accès facile aux professeurs.

Le Canada a une excellente réputation pour les transferts entre les niveaux / types d’enseignement, ce qui rend les études ici flexibles et passionnantes – les étudiants ne se heurtent pas aux obstacles bureaucratiques communs aux systèmes éducatifs moins flexibles. De plus, le Canada est connu pour ses lois autorisant les étudiants admissibles à travailler au Canada pendant leurs études et après l’obtention de leur diplôme, et pour offrir aux diplômés admissibles la possibilité d’obtenir la résidence permanente

À la fin de leurs études secondaires, les élèves ont plusieurs possibilités d'études :

Ils peuvent choisir parmi les collèges, les universités ou les instituts techniques.

Ils peuvent choisir de suivre des cours menant à un diplôme ou à un certificat ou des programmes menant à un diplôme.

Ils peuvent commencer dans un programme ou un type d’établissement postsecondaire, puis passer à un autre à mesure que leurs intérêts et leurs objectifs évoluent.

Le Canada est une nation bien éduquée au niveau postsecondaire. La proportion de Canadiens de 25 à 64 ans titulaires d’un grade ou d’un diplôme postsecondaire est de 54%, la plus élevée de l’OCDE. Les diplômes d’études supérieures des universités canadiennes, y compris les diplômes de maîtrise et de doctorat, sont très appréciés à l’échelle internationale et offrent généralement des frais de scolarité compétitifs.

Qu'est-ce qu'un cheminement d’étude ?

Un cheminement d’études est le plan d’études que l’étudiant suivra – en ce qui concerne les établissements et les diplômes, les diplômes et les certificats qu’ils utiliseront pour obtenir les diplômes et l’expérience requis pour leur carrière.

Il est de la responsabilité de l’agent de conseiller les étudiants sur les filières d’études qui leur sont disponibles et sur les résultats de ces filières en ce qui concerne un diplôme ultime ou d’autres titres de compétences.

Un parcours d’études peut comprendre un seul établissement, diplôme et / ou programme, ou il peut en inclure plusieurs, selon l’objectif et la situation ultimes de l’étudiant et ce que les établissements proposent.

Pourquoi la flexibilité du système postsecondaire canadien est-elle avantageuse pour les étudiants

Les étudiants ont plusieurs options parmi une vaste gamme passionnante de choix d’études – ils peuvent aider l’étudiant à trouver un plan ciblé qui convient le mieux à ses objectifs et à sa situation. Les établissements postsecondaires au Canada seront plus qu’heureux de répondre aux questions des agents concernant les cheminements d’études afin de s’assurer que les étudiants choisissent un programme d’études qui leur fournira l’éducation dont ils ont besoin pour réussir.

Dans le système postsecondaire canadien, les étudiants n’ont pas à choisir entre une formation universitaire et une formation pratique fondée sur l’expérience. Ils peuvent avoir les deux s’ils le souhaitent grâce à la flexibilité du système et à la coopération non seulement des collèges, des écoles polytechniques et des universités mais aussi de l’industrie. Dans de nombreux programmes d’études, il est possible pour les étudiants de faire des recherches ou de compléter une coopérative au sein de l’industrie dans laquelle ils souhaitent entrer après l’obtention de leur diplôme. Cela est particulièrement utile pour les étudiants qui cherchent du travail au Canada après l’obtention de leur diplôme et, éventuellement, pour être résidents permanents.

De plus, le système canadien est flexible en ce qui concerne les situations uniques des étudiants. Certains étudiants peuvent avoir des ressources financières limitées; d’autres devront améliorer leurs compétences linguistiques; d’autres peuvent encore avoir besoin de mettre à niveau leurs notes ou leurs pré-requis pour entrer dans un programme de choix, qui, dans certains cas, peut être fait par le biais de programmes d’enseignement à distance basés au Canada avant que l’étudiant ne fasse même un pas au Canada. Pour toutes ces circonstances et plus encore, il existe des options au sein du système canadien pour aider les étudiants internationaux à terminer leur programme d’études souhaité.

L’hébergement en famille d'accueil

Famille d’accueil désigne un étudiant international vivant avec une famille canadienne locale pendant ses études au Canada. C’est souvent l’un des aspects les plus mémorables de l’expérience d’un étudiant international. Alternativement, il / elle peut vivre dans un dortoir avec d’autres étudiants, ce qui est plus courant dans les écoles privées). Être en mesure de répondre aux questions que la famille d’un étudiant étranger se posera sur les conditions de vie de son enfant est aussi important que de connaître la partie éducative de son séjour à l’étranger.

Les étudiants internationaux vivant en famille d’accueil font vraiment partie de leur famille d’accueil canadienne et seront:

  • Intégré à tous les aspects de la vie familiale;
  • Entièrement immergé dans la culture locale;
  • Pratiquer l’écoute et la parole avec des locuteurs natifs anglais et / ou français;
  • Pris en charge, supervisé et soutenu dans tous les aspects de la vie scolaire / familiale;
  • Fourni avec une chambre privée et trois repas par jour.

Les familles d’accueil canadiennes sont bien sélectionnées. S’ils sont sélectionnés, ils sont ensuite soigneusement adaptés aux étudiants internationaux. Une visite à domicile est effectuée, la famille est interrogée et les références vérifiées, et une vérification des antécédents policiers / criminels est effectuée pour tous les adultes vivant à la maison.

Les niveaux d’éducation au Canada

Tous les conseils scolaires du Canada offrent des programmes éducatifs aux enfants de cinq à 17 à 18 ans. Les niveaux varient de la maternelle à la 11e année (au Québec) ou à la 12e année. Cependant, la structure des écoles et les groupes scolaires varient dans les provinces du Canada:

Les écoles primaires enseignent aux élèves de la maternelle ou de la 1re année à la 4e, 5e, 6e, 7e ou 8e année.

Les écoles intermédiaires accueillent généralement des élèves de 5e, 6e, 7e et 8e années; cependant, les notes spécifiques offertes peuvent varier selon l’école et la région.

Les écoles secondaires du premier cycle comprennent les 7e, 8e et parfois 9e années, offrant une transition pour les élèves du primaire au secondaire.

Les écoles secondaires (écoles secondaires) commencent par la 8e, la 9e ou la 10e à la 12e année, sauf au Québec, où l’école secondaire comprend la 7e à la 11e année. Si elles sont offertes, les élèves peuvent s’inscrire au programme du baccalauréat international ou suivre des cours de niveau avancé (AP) . Il est également de plus en plus populaire pour les écoles publiques d’offrir des programmes d’élite dans les écoles d’athlétisme et d’arts.

Les semestres universitaires et collégiaux se déroulent généralement comme suit:

Premier semestre: début septembre à mi-décembre

Vacances: mi-décembre à début janvier

Deuxième semestre: début janvier à début mai

Vacances d’été / cours d’été: mai à août

Le programmes de transfert universitaire

De nombreux collèges et écoles polytechniques ont conclu des accords avec des universités en vertu desquels certains cours sont transférables et seront reconnus par l’université comme comptant pour un diplôme universitaire.

Ces programmes de transfert sont de plus en plus populaires car ils permettent aux étudiants de suivre la première ou les deux premières années d’un diplôme universitaire typique de quatre ans dans un collège, avant de transférer pour terminer les deux dernières années du diplôme universitaire.

Pourquoi un étudiant voudrait-il faire cela? Les collèges offrent souvent des classes plus petites, un meilleur accès aux instructeurs, des frais de scolarité compétitifs et une atmosphère plus personnelle. Ceci est très important pour les étudiants internationaux – de nombreux étudiants internationaux trouvent que le début des études dans un collège est une option de soutien très confortable avant de passer à l’université, si un diplôme universitaire est leur objectif. De cette façon, ils obtiennent le meilleur des deux mondes – les avantages d’une éducation collégiale et d’une éducation universitaire.

Les programmes de transfert universitaire à travers le Canada comprennent les affaires, le commerce, le journalisme, les arts, l’éducation, l’ingénierie, les sciences et l’informatique… et bien d’autres.

Certains collèges et universités offrent également des diplômes et des diplômes conjoints, y compris des accords avec d’autres institutions internationales. La seule façon pour les agents de connaître ces dispositions est de s’informer directement auprès de l’établissement / programme, une fois qu’ils connaissent très bien les offres d’un collège ou d’une université.

Les programme de langues

Les programmes linguistiques sont souvent le tout premier arrêt pour les étudiants internationaux au Canada. Les écoles de langues – ou les cours de langue dispensés par un collège ou une université en parallèle ou avant d’autres études – aident les étudiants à maîtriser les compétences en communication de la langue de leur choix (principalement l’anglais ou le français). Ces cours peuvent fournir l’aide dont les étudiants internationaux ont besoin pour entrer dans un collège ou une université et réussir une fois sur place.

L’enseignement des langues pour les étudiants internationaux peut être dispensé par des écoles de langues (spécialisées uniquement dans l’enseignement des langues) ou via un programme en anglais ou en français dans un collège ou une université. Les collèges et les universités peuvent également s’associer à une école de langues pour rationaliser le processus d’entrée des étudiants internationaux. Dans ce scénario, l’étudiant international qui a terminé son programme dans l’école de langue partenaire et réussi les tests de performance nécessaires est considéré comme acceptable, en termes de compétence linguistique, pour entrer à l’université ou au collège pour des études académiques / spécialisées.

Programmes intensifs de langues

Points essentiels à savoir

  • Le Canada est un choix naturel pour l’enseignement des langues. Officiellement bilingue, le Canada est également un pays d’immigrants et a beaucoup investi pour fournir des ressources en ALS (anglais langue seconde) et en FLS (français langue seconde). Les programmes de langues du Canada offrent aux étudiants internationaux un moyen rapide et efficace de maîtriser les compétences en communication dont ils ont besoin pour réussir dans les milieux scolaires, professionnel et social.
  • La maîtrise de la langue est une condition préalable essentielle à l’admission dans une université ou un collège canadien.
  • Les étudiants internationaux ont des opportunités non-stop pour pratiquer leur anglais ou français en dehors de la classe avec des amis, des familles d’accueil, des stages et dans leurs communautés lors d’événements culturels et récréatifs.
  • Plus de 210 programmes de langue accrédités sont offerts à travers le Canada, de la formation générale à la préparation spécialisée à des domaines techniques ou à des programmes de stage.

En tant que pays officiellement bilingue, le Canada est attaché à l’excellence en anglais et en français, et cela se reflète dans ses programmes d’éducation à tous les niveaux. Chaque année, plus de 135 000 étudiants internationaux suivent des programmes de langue accrédités au Canada, sachant que la combinaison de la formation en classe et la possibilité de pratiquer la conversation dans la vie de tous les jours assureront le succès.

 

Les programmes d’études linguistiques peuvent comprendre

  • Anglais général / français
  • Anglais académique / français
  • Anglais / français des affaires
  • Anglais technique / français (médical, juridique, etc.)
  • Stages ou expérience professionnelle
  • Programmes d’activités ou de camps d’été ou d’hiver
  • Programmes de formation pédagogique (CELTA, TESL, TESOL)
  • Préparation au test (test Cambridge, CANtest, CAEL, IELTS, TOEFL, TOEIC, DELF)

Les avantages d’étudier une langue au Canada comprennent :

  • Programmes personnalisés offrant des voies d’accès à l’enseignement supérieur;
  • Cours flexibles avec une variété de dates de début et de niveaux;
  • Des cours qui réunissent des étudiants du monde entier;
  • Des instructeurs spécifiquement qualifiés pour enseigner aux étudiants internationaux;
  • Activités culturelles, sociales et sportives intégrées qui enrichissent l’expérience d’apprentissage;
  • Introduction à la culture et à la vie canadiennes;
  • Fondation pour poursuivre des études, travailler ou voyager au Canada;
  • Possibilité de vivre en famille d’accueil ou en résidence;

Les universités


Points essentiels à retenir

  • Les universités canadiennes sont compétitives à l’échelle mondiale, ont un solide dossier d’excellence en recherche et offrent une éducation de haute qualité. D’un océan à l’autre, ils partagent une culture commune de qualité et d’excellence et un engagement à veiller à ce que des normes élevées soient atteintes et maintenues dans leurs programmes universitaires. Par conséquent, un diplôme universitaire canadien est reconnu localement et mondialement pour sa qualité.
  • Près de 15 000 programmes de premier cycle et de cycles supérieurs sont offerts par environ 100 institutions à l’échelle nationale. Les universités canadiennes offrent un excellent rapport qualité-prix dans un large éventail de programmes et de disciplines qui offrent aux étudiants des expériences pratiques inestimables, y compris des stages coopératifs et des stages. Les campus à vocation mondiale du Canada offrent aux étudiants des compétences de réflexion critique et d’analyse inestimables requises dans l’économie mondiale actuelle.
  • Les universités canadiennes accueillent chaque année de plus en plus d’étudiants internationaux et provenant d’une grande variété de pays. Le Canada occupe maintenant la quatrième place à l’échelle mondiale en tant que receveur d’étudiants internationaux de niveau postsecondaire après les États-Unis, le Royaume-Uni et la Chine (dépassant l’Australie et la France).

 

  • Les étudiants internationaux peuvent travailler pendant leurs études, notamment en profitant de nombreuses possibilités d’éducation coopérative et de stages et de travail hors campus. Il existe également des programmes d’immigration auxquels les étudiants étrangers peuvent prétendre après leur diplôme.

 

Le système canadien d’assurance de la qualité universitaire est à plusieurs niveaux, complet et rigoureux, garantissant une éducation de haute qualité dans toutes les universités canadiennes.

Les collèges et instituts de formations techniques au Canada


Points essentiels à savoir

  • Les collèges et instituts sont d’excellents choix pour les étudiants internationaux intéressés par une éducation plus appliquée, spécifiquement adaptée à la profession / carrière souhaitée, avec des classes plus petites et des opportunités d’apprentissage pratique.
  • Une des principales forces du système des collèges et instituts au Canada est sa variété. Ces établissements offrent de nombreux types de titres de compétences (par exemple, des certificats d’études supérieures, des diplômes, des baccalauréats) qui durent de quelques mois à quatre ans – cette flexibilité temps / argent peut être très utile et souhaitable pour l’étudiant international.
  • Les parcours flexibles sont une caractéristique clé du système – de nombreuses institutions offrent des programmes de transfert qui permettent aux étudiants de suivre des cours dans un collège / institut, puis de transférer dans une autre institution ou université avec des crédits pour les diplômes.
  • Par rapport aux études aux États-Unis, au Royaume-Uni et en Australie, le Canada offre les taux de scolarité les plus bas pour les étudiants internationaux, malgré la qualité extrêmement élevée de l’enseignement au Canada.
  • Les collèges et instituts canadiens offrent une «éducation de qualité pour un emploi de qualité» grâce à des programmes appliqués axés sur les compétences qui répondent aux besoins des employeurs. En combinant leurs études avec la recherche appliquée et / ou les stages, les étudiants acquièrent l’expérience pratique que les employeurs recherchent. Les collèges et instituts canadiens affichent d’excellents taux d’emploi pour les étudiants – généralement, 9 étudiants sur 10 trouvent un emploi dans la carrière souhaitée après l’obtention de leur diplôme.

Le processus d’obtention du permis d’études et de travail au Canada

 


Points essentiels à savoir

Les agents de l’éducation peuvent consulter cette section pour aider les étudiants étrangers à trouver les ressources approuvées par le gouvernement canadien pour demander des permis d’études et de travail et se renseigner sur les options d’immigration. Cependant, ils doivent toujours garder à l’esprit que leurs conseils directs aux étudiants doivent se limiter à la planification des études; en vertu de la loi canadienne, les agents ne sont pas autorisés à fournir des conseils sur les demandes de visa / d’immigration.

De plus amples informations sur les lois régissant les conseils en matière d’immigration aux personnes visitant, travaillant, immigrant ou étudiant au Canada sont disponibles ici: http://www.cic.gc.ca/francais/information/representative/rep-who.asp.

L’information directement liée aux visas et à l’immigration fournie ci-dessous provient directement du site Web d’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC). Pour toute information complémentaire, veuillez consulter directement le site Internet: www.cic.gc.ca.

Les étudiants internationaux qui prévoient venir au Canada pour y étudier doivent obtenir un permis d’études avant de venir au Canada. Les ressortissants étrangers de certains pays et territoires ont également besoin d’un visa de résident temporaire (VRT) pour entrer au Canada. Un permis d’études n’est pas nécessaire si vous souhaitez suivre des cours de courte durée ou des programmes d’études de six mois ou moins. Si vous venez d’un pays non exempté de visa, vous devez avoir un visa de visiteur valide. (https://www.canada.ca/en/immigration-refugees-citizenship/services/study-canada.html) Les ressortissants étrangers de certains pays et territoires ont également besoin d’un visa de résident temporaire (VRT) pour entrer au Canada. Les étudiants qui n’ont pas besoin de visa auront probablement besoin d’une autorisation de voyage électronique (AVE). Pour plus d’informations sur l’AVE et les visas, consultez www.cic.gc.ca.

Tous les étudiants étrangers devraient consulter les ressources Web énumérées dans cette section ainsi que la mission diplomatique canadienne dans leur pays d’origine pour s’assurer qu’ils soumettent la documentation appropriée pour étudier au Canada.

 Les étudiants internationaux ont la possibilité de travailler pendant leurs études sur le campus et hors campus et grâce au programme de permis de travail coopératif. De plus, le programme de permis de travail post-diplôme offre des possibilités de travail après l’obtention du diplôme aux étudiants qui ont obtenu leur diplôme des établissements canadiens participants.

 Les étudiants étrangers pourraient être intéressés à savoir comment ils pourraient immigrer au Canada de façon permanente. Une variété d’options et de programmes peuvent être offerts aux étudiants après avoir terminé leurs études au Canada.

Permis d'études pour les mineurs

Au Canada, chaque province ou territoire définit l’âge de la majorité. Toute personne n’ayant pas atteint l’âge de la majorité au moment de son arrivée au Canada est considérée comme un enfant mineur.

L’âge de la majorité est de 18 ans en Alberta, au Manitoba, en Ontario, à l’Île-du-Prince-Édouard, au Québec et en Saskatchewan.

L’âge de la majorité est de 19 ans en Colombie-Britannique, au Nouveau-Brunswick, à Terre-Neuve-et-Labrador, en Nouvelle-Écosse, dans les Territoires du Nord-Ouest, au Nunavut et au Yukon.

Pour savoir quand un étudiant mineur a besoin d’un permis d’études pour étudier au Canada, veuillez consulter: https://www.canada.ca/fr/immigration-refugees-citizenship/corporate/publications-manuals/operational-bulletins-manuals/temporary -résidents / permis d’études / lignes directrices sur les enfants mineurs.html

Tutelle légale

Le terme «tutelle» est plus approprié aux fins d’une demande de permis d’études que le terme juridique «tutelle», car la tutelle implique qu’un individu soit légalement nommé pour gérer les affaires d’un individu plutôt que d’être réputé avoir la garde de l’étudiant. .

L’article A39 stipule qu’un étranger est interdit de territoire pour des raisons financières s’il est ou ne sera pas en mesure de subvenir à ses propres besoins. Dans le cas d’un enfant mineur, les agents doivent être convaincus que des dispositions adéquates sont en place pour les soins et le soutien de l’enfant pendant son séjour au Canada.

Une déclaration de garde n’est pas requise lorsque l’enfant mineur est accompagné d’au moins un parent.

Demander un permis d'études

Les étudiants potentiels doivent demander un permis d’études si leur principale raison de venir au Canada est d’étudier pendant plus de six mois. En règle générale, les étudiants doivent demander un permis d’études avant de venir au Canada et doivent avoir été acceptés dans une école, une université ou un collège au Canada avant de présenter une demande.

Vivre au Canada

Points essentiels à savoir

Les étudiants doivent s’assurer d’avoir la bonne documentation pour étudier au Canada. Des renseignements sur les exigences des étudiants et les procédures de demande de permis d’études, de visa de séjour temporaire ou de permis de travail sont disponibles sur le site suivant :

 http://www.cic.gc.ca/francais/etude/travailler.asp.

Il y a des documents clés que les étudiants internationaux doivent avoir avec eux lorsqu’ils s’envolent pour le Canada, mais les étudiants doivent éviter de voyager avec trop d’argent ou trop de bagages.

Les étudiants internationaux auront besoin d’un logement temporaire s’ils n’ont pas pris de dispositions pour un logement à long terme avant leur arrivée au Canada. Les deux formes les plus courantes sont les auberges et les hôtels. Quand ils choisissent un logement à long terme, ce sera sur le campus ou hors campus (privé).

Les étudiants étrangers devront décider quelle part de leurs opérations bancaires et communications ils veulent continuer à vivre et combien ils devraient établir au Canada. Parfois, conserver les plans bancaires et de communication du pays d’origine peut entraîner des frais élevés.

Aussi excités que les étudiants internationaux seront d’arriver au Canada, et autant de plaisir qu’ils auront probablement en étudiant ici, la plupart seront confrontés à un certain choc culturel. C’est à prévoir, mais il existe également des moyens de minimiser la détresse de cette transition émotionnelle normale.

  • Dans de nombreux cas, les étudiants internationaux auront besoin d’une préparation supplémentaire pour accéder aux programmes d’éducation américains dont ils souhaitent finalement obtenir leur diplôme. Il y a des IEP spécialement conçus pour améliorer les compétences en anglais, et il y a aussi ce qu’on appelle des programmes de passerelle ou de parcours.

    Selon les récentes directives politiques du SEVP (mai 2014), «le but des programmes de transition est d’aider les étudiants qui ne remplissent pas les conditions d’admission à un programme d’études. Les programmes de transition peuvent contenir des travaux de cours couvrant les exigences manquantes ainsi que des travaux de cours académiques nécessaires pour répondre aux exigences d’obtention du diplôme d’un programme d’études distinct.  »

    Ils sont disponibles pour les étudiants souhaitant accéder à des programmes de premier cycle ou de cycles supérieurs, qui peuvent avoir reçu une «admission conditionnelle» et qui doivent démontrer qu’ils peuvent étudier au niveau d’anglais et d’universitaires requis.

Inscrivez-vous maintenant

– GAGNER DU TEMPS

– RÉDUIRE LE STRESS

– MAÎTRISER VOS FINANCES

– ÉVITER LES ERREURS COÛTEUSES